Ath Hamdoune

SITE : Ath Hamdoune
CATEGORIE : Associations et organismes de solidarité

    0.0/5 pour 0 note

Ath-Hamdoune est un village de Kabylie en Algérie. Le village est situé sur les premières hauteurs de Tazmalt, dans la vallée du Sahel-Djurdjura, à 02 km au nord de Tazmalt, et est entouré de six villages : Idhriqen au sud, Ivahlal (Bahalil) au nord, Takerboust au nord-ouest, Ighil Ouchekrid au nord-est et Taghza au sud-ouest.
Son nom vient du mot « Amdoun » ou un lac d’eau en Kabyle. Il s’étend sur une superficie de 22 km2 et d'une population d'environs de 4500 habitants en 2014.
D'une économie très orientée vers l'agriculture et l'élevage. Les nombreuses sources présentes surtout dans le côté ouest (Chakrane) du village favorisent la sédentarisation et l'implantation de la population et offrent les conditions nécessaires au développement d'une vie sociale et agricole intense.
Administrativement, il fait partie de la wilaya (Département) de Bouira, daïra de M'Chedallah et à la commune d’Aghbalou.


Histoire
Ath-Hamdoune a subi depuis des décennies le supplice, la souffrance et les épreuves des différents occupants de l’Algérie dont il s’est retrouvé isolé mais uni dans la plus haute place du village qui s’appelle Agharef. Car, c’était une place stratégique qui leur a permis d’observer et d’analyser de loin les manœuvres d’ennemis. Ce village faisait partie du clan d’Ath Abbas qui a combattu les espagnols d’après les contes et les souvenirs restant. Le fils d’Ahmed BELKADI le fondateur de la dynastie de Koukou et roi d’Alger de 1520 à 1527 a choisi le village Ath-Hamdoune comme lieu de refuge et de tanière pour s’échapper de troupes militaires espagnoles qui le suivait durant cette époque.
En 1954, au déclenchement de la guerre de libération, les villageois d’Ath Hamdoune ont été considérés comme des « Hors-la-loi » par l’administration de M’Chedallah vu leur engagement et leur détermination pour servir l’ALN et de lutter pour l’indépendance de l’Algérie. Ils étaient parmi les premiers à joindre les maquis des Moudjahiddines dont Amirouche Ait Hamouda, Abderrahmane Mira et les autres en témoignent. Plusieurs fois le village d’Ath-Hamdoune a connu des bombardements, des mitraillades, des effondrements partielles ou générales des maisons duquel l’opération « Jumelles » du 28 décembre 1959 au 5 avril 1960 avait coûtée la vie des centaines de martyrs, sans compter les dégâts engendrés, des dizaines de sans abri, plusieurs blessés et des invalides de guerre.
Depuis l’indépendance à ce jour, Ath-Hamdoune bénéficié auprès des autorités administratives et sécuritaires d’un pouvoir presque entier de gérer les affaires intérieures par le chef du village (Lâouqals) afin de préserver les coutumes anciennes comme le font plusieurs villages voisins.




      

Flux RSS Ath Hamdoune: Ath Hamdoune

Sites proches de Ath Hamdoune

Club de l'amitié
Association dont le but est l'organisation de sorties, de voyages, d'excursions, de...